Commentaire

Etre ou ne pas être démunie…. — 7 commentaires

  1. merci pour ce beau témoignage, qui transpire la souffrance de cet homme et toi démunie, et tellement dans l’authenticité et la simplicité. Quelle force de recevoir ce paquet, de ne pas se fermer par protection, par peur de soi-même s’y perdre…. Comme un papillon qui s’approche proche, très proche de la lumière, au risque de se brûler. Et cette interpellation profonde, pourquoi la vie si dure avec certain-es ? Le sens de la souffrance…. Une illusion pourtant bien réellement vécue :-/. Gros bisous et belle continuation à toi, tu es un véritable oasis de lumière 🙂

  2. Misère,
    que faire des misérables,
    des malades qui souffrent ?
    Oui, sans doute, les voir à 100%, les toucher. C’est bien cela.
    Leur donner une presence, leur accorder un regard,
    faire ressurgir en eux le souvenir de l’existence, celui de la dignité.

    Quel sacerdoce d’y croire et quel dont de surmonter la peur de tomber dans le miroir.

    Bonne convalescence et rapide retablissment a Anabelle

  3. Coucou Annabelle, je vous suis de plus en plus souvent ces derniers temps mais c’est vrai que le « être là tout simplement »était ma phrase clé et mon guide lorsque je faisais de l’accompagnement fin de vie et du divertissement à l’hôpital…
    Bravo à vous et c’est vrai que j’ai énormément en-vie de vous rencontrer et voir votre conférence spectacle… Alors peut être que la vie réalisera mon vœu… Je suis art-thérapeute et sexologue dans le Gard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.