Commentaire

Bousculer la rencontre, par amour. — 5 commentaires

  1. Merci pour ce témoignage plein de Lumière. Il n’est pas sans me rappeler l’impuissance dans laquelle je me suis trouvé lorsque maman, il y a près de 20 ans a été durant 2 mois sous trachéotomie, elle comprenait tout ce que je disais et moi « rien » de ce qu’elle voulait me transmettre(elle ne pouvait pas écrire immobilisation totale) alors les regards, les gestes et la musique nous ont réunis tout au long des deux à trois visites journalières durant 1 mois et par après suite à un transfert en hôp spé paraplégie c’était hebdomadairement. Cette maman qui a 93 ans aujourd’hui revient de loin, porteuse d’une tétraplégie partielle, grandement autonome, vive d’esprit, pleine de Vie , comme tu l’as vue est un cadeau journalier !

  2. Magnifique rencontre en effet et audacieuse de ta part. Mais après tout, un Clown n’a pas de barrière, c’est ce qui le rend si différent. Merci pour ce partage. Bisous

  3. Waouhh…. j’y étais avec vous! Ça me transporte tout ça… et me donne tellement envie… Je suis en ce moment dans la lecture de « La Morte Intime » de M. de Hennezel. C’est tellement important de pouvoir leur apporter des soins différents, des soins d’amour et de joie. C’est sûr qu’après ton passage, le lit, la chambre, la maladie ne sont plus pareils. Et donc la mort non plus… Merci Anabelle pour ces visites qui sont comme des bulles de champagne, légères, douces, délicieuses et pétillantes!
    Joyeux Noël Anabelle!

  4. Annabelle, je vous ai vue un jour, il y a longtemps, aux Charmettes à Lyon… Vous m’avez transportée dans votre univers de légèreté, votre univers primesautier. Des rencontres comme celle que vous venez de raconter, j’en ai dans ma musette, je suis bénévole en SP depuis quinze ans.
    Merci de faire savoir que l’on peut toujours s’approcher et toucher ceux qui se sentent si loin des autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *